Blog

Agression de Schumacher contre Battistion - Séville, coupe du monde 1982

Coupe du monde 1982, Espagne, Séville, demi-finale, France – Allemagne

Agression caractérisée du gardien de but allemand Harald Schumacher à l’encontre du défenseur français Patrick Battiston à l’entrée de la surface de réparation, d’un coup de hanche en plein visage et en pleine courses. Existe-t-il faute plus flagrante, plus grave, plus délibérée ? Sans doute pas, ou peu. Pourtant, l’arbitre néerlandais du match, monsieur Charles Corver, ne sortira pas le carton rouge, ni le jaune, et ne sifflera même pas penalty, ni faute, mais une simple remise en jeu aux six mètres. De plus, à la fin du match, on peut voir monsieur Corver plaisanter avec Schumacher. Voilà les faits. En toute objectivité ?

Bien sûr que non. Comment être objectif alors que nous racontons des faits qui se produisent devant nos yeux, devant la place où nous nous trouvons, en sachant que chacun est à une place différente de l’autre.

Ce soir-là, ce fut la caméra qui était manifestement bien placée, et nous avons donc eu la chance d’avoir raison en qualifiant l’action de Schumacher de « faute ». Mais placés dans les tribunes, dans le virage opposé à l’action, aurions-nous eu la même vision de l’action ? Pourtant, nous aurions toujours eu cette impression d’objectivité en annonçant : « Schumacher et Battiston se sont heurtés involontairement, c’était dans le feu de l’action ».

Alors vous pensez peut-être, c’est votre droit : « Pourtant cet arbitre ne se trouvait pas dans les tribunes opposées », avant d’ajouter : « mais bien à une quinzaine de mètres de l’action ». Et c’est vrai. Vous auriez raison de penser cela. Le paramètre de positionnement de l’arbitre par rapport à l’action de jeu était respecté et, dans ce domaine-là, l’arbitre a bien fait son travail.

Alors, me direz-vous encore, s’il était bien placé, pourquoi n’a-t-il pas sanctionné la faute, a fortiori le penalty ? Prenons en compte, si vous le voulez bien, le deuxième et dernier paramètre : l’arbitre regardait-il dans la bonne direction, à savoir celle de l’action ? La réponse est claire et vérifiable sur vidéo : OUI. Donc, dans ce domaine également, on peut affirmer que l’arbitre a bien fait son travail.

L’arbitre n’a pas sifflé de faute car on lui a appris, dans les écoles d’arbitres, à sanctionner une faute s’il voit une faute. Or, dans ce match et à cet instant, au moment précis de cette action, il n’a pas vu de faute. Pas parce qu’il n’y en avait pas mais tout simplement parce que de l’endroit où il se trouvait (15 mètres est une distance tout à fait acceptable pour un arbitre, et il n’est pas aisé de se trouver plus près d’une action en sachant que l’arbitre est censé être proche de toutes les actions d’un match), et dans la direction vers laquelle il regardait (il regardait bel et bien en direction de l’action concernée), il ne pouvait pas voir la faute, et personne n’aurait vu de faute, placé où il se trouvait. Et cela pour une bonne et évidente raison...

Retrouvez la suite de l'analyse de Jean-Pascal Maldoff, ancien arbitre, dans "Les techniques des tricheurs du foot: comment tromper l'arbitre" en cliquant sur la couverture:

Les techniques des tricheurs du foot

Pronostics et analyse pour la finale de l'EURO 2016

Pronostics et analyse de la FINALE de l'EURO 2016

 

 

PORTUGAL - FRANCE

 

 

PORTUGAL:

 

Le Portugal s'était difficilement sorti de la phase de poule avec 3 matches nuls sur 3. En huitième de finale, les Portugais ont réussi à éliminer la Croatie après les prolongations 1 à 0. En quart de finale, c'est grâce à la série de tirs au but que le Portugal est parvenu à se qualifier face à la Pologne. Puis c'est après un match disputé contre le Pays de Galles que Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers sont enfin arrivés en finale de l'Euro 2016, égalant leur record de 2004 où ils s'étaient qualifiés pour la finale de l'Euro contre la Grèce mais n'avaient pas réussi à remporter le trophée, les Portugais sont plus motivés que jamais pour ne pas rater leur grand rendez-vous avec l'Histoire du football européen. Cristiano Ronaldo reste l'arme fatale pour le Portugal. Les portugais pourront également compter sur leur défense bien organisée, bien resserrée, qui n'a pas commis de faute majeure lors de cet Euro. Le Portugal a plutôt péché en attaque, manquant d'efficacité devant les buts adverses, mais s'est bien rattrapé en demi-finale en mettant 2 buts au Pays de Galles de Gareth Bale. Ronaldo veut le ballon d'or cette année, profitant de la défaite de Lionel Messi en finale de la Copa America face au Chili, et de la retraite internationale anticipée de l'Argentin. Cristiano fera tout pour marquer et donner le si convoité trophée de l'Euro à son pays, après avoir gagné la Champion League avec le Real Madrid cette année. Les Portugais comptent sur Ronaldo, et Ronaldo, lui, compte bien ne pas les décevoir.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

FRANCE

La France s'est qualifiée en sortant première de son groupe lors de la phase de poules. Elle a bien géré son match des huitièmes de finale face à l'Irlande (Eire) en gagnant 2 à 1. En quart, c'est une coriace équipe d'Islande, vainqueur de l'Angleterre en huitième de finale, que les Français ont écrasé 5 buts à 2. Allant crescendo, le jeu de l'équipe de France s'améliore, se stabilise et devient de plus en plus efficace, à l'image d'Antoine Griezmann, buteur des 2 buts victorieux face à l'Allemagne lors d'une demi-finale brillamment menée par les Français. La France a déjà remporté l'Euro en 1984 avec Michel Platini et en 2000 avec les champions du monde de 1998, dont un certain Zinedine Zidane. Les joueurs de l'équipe de France se connaissent bien, maintenant arrivés à ce stade de la compétition. Ils devront utiliser leur arme fatale Paul Pogba au milieu de terrain et percer la défense portugaise, soit par des débordements sur les ailes, soit à l'aide de passes en profondeur dans la surface de réparation. Les Bleus donneront tout en finale pour remporter leur trophée de l'Euro 2016, même si pour cela il leur faudra passer sur le corps de Cristiano Ronaldo.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Analyse de la finale Portugal -  France de l'EURO 2016

 

PORTUGAL - FRANCE

 

Celui qui aura le meilleur gardien et les attaquants les plus efficaces gagnera la finale. Mais les attaquants ne devront pas se contenter d'attaquer. Il leur faudra mouiller le maillot lors de la récupération du ballon et aider leur défense en pressant haut l'adversaire. Les Portugais ayant déjà disputé 2 prolongations, ils devraient être moins en forme que les Français. Cependant, le Portugal a bénéficié d'un jour supplémentaire de repos par rapport à la France. Le mental jouera un rôle prépondérant dans l'issue de cette finale de l'Euro 2016. Les arrêts de jeu sont souvent décisifs dans ce genre de match, y compris les fautes stupides dans la surface. Le Portugal laissera la possession du ballon à l'équipe de France qui devra construire son jeu et trouver la faille au milieu d'une défense portugaise de mieux en mieux en place dans cet Euro. Le Portugal a prouvé que ses contre-attaques pouvaient se révéler dangereuses. Attention donc pour les Français à ne pas perdre trop souvent le ballon lors de leurs offensives. La France reste la favorite de ce match mais, dans une finale, tout est possible, surtout lorsque que sur le terrain, il se trouve un certain Cristiano Ronaldo.

 

 

 

Recevez gratuitement votre calendrier pourtous les matches de l'Euro 2016!

 

Pronostics et analyse pour les quarts de finale de l'EURO 2016

Présentation, analyse et pronostics

pour les quarts de finale

de l’EURO 2016

 

Pologne-Portugal

(21h) Jeudi 30 juin à Marseille

 

Pays de Galles-Belgique

(21h) Vendredi 1er juillet à Lille

 

Allemagne-Italie

(21h) Samedi 2 juillet à Bordeaux

 

France-Islande

(21h) Dimanche 3 juillet à Saint-Denis

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Pologne-Portugal

(21h) Jeudi 30 juin à Marseille

 

 

La Pologne :

La Pologne s’est brillamment qualifiée en sortant de son groupe 1ère ex aequo avec l’Allemagne. En huitième de finale, elle s’est qualifiée dans la douleur contre la Suisse après les prolongations et les tirs au but. Bien motivés à rester invaincus, les Polonais de Robert Lewandowski donneront tout pour battre le Portugal.

 

Le Portugal :

Sorti déçu et vexé 3ème du groupe D, le Portugal de Cristiano Ronaldo s’est qualifié d’extrême justesse dans les meilleurs troisièmes, n’ayant remporté aucun match de poule. Eliminant la Croatie des huitièmes de finale de justesse au bout des prolongations, les Portugais ne se sont pas rassurés pour autant. Toujours isolé dans cette formation portugaise, Ronaldo devra d’abord et surtout compter sur lui-même pour apporter la victoire à son pays.

 

L’analyse : Pologne – Portugal

Qui, entre Robert Lewandowski et Cristiano Ronaldo, parviendra à entraîner son équipe et élever son niveau de jeu ? Chacun isolé dans sa sélection nationale, les 2 grands joueurs peinent à être décisif lors de cet Euro. Ce quart de finale est l’occasion de voir quelle est l’équipe qui donnera tout pour se qualifier pour les demi-finales, quels sont les joueurs qui sauront repousser la fatigue et qui sera le héros de cette confrontation : Ronaldo ou Lewandowski ?

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Pays de Galles-Belgique

(21h) Vendredi 1er juillet à Lille

 

 

 

Le Pays de Galles :

Le Pays de Galles fait partie des bonnes surprises de cet Euro 2016. Les Gallois pourront compter avec leur attaquant du Réal Madrid, Gareth Bale, actuel meilleur buteur de l’Euro ex aequo. Pour sa 1ère participation à l’Euro, le Pays de Galles a frappé très fort et n’a pas l’intention d’en rester là. S’étant défait relativement facilement de l’Irlande du Nord en huitième de finale, les Gallois n’ont rien à perdre et tout à gagner dans ce quart de finale. Ils espèrent bien continuer sur leur lancée et venir à bout de l’équipe belge pour une qualification historique en demi-finale.

 

La Belgique:

La Belgique est sortie 1ère ex aequo de son groupe avec l'Italie, alternant le bon et le moins bon lors de ses matches. Bien menée par Eden Hazard, la Belgique a prouvé qu'elle peut se révéler dangereuse lors de ses attaques grâce notamment à la rapidité de ses joueurs offensifs. Comme contre l’Irlande en match de poule (3 – 0), la Belgique a remis un carton à la Hongrie en huitième de finale (4 – 0) montrant enfin son jeu d’attaque et son efficacité devant les buts. Si la défense belge reste groupée et surveille de près Gareth Bale, Eden Hazard et ses coéquipiers ont toutes leurs chances de se qualifier pour les demi-finales.

 

L’analyse : Pays de Galles – Belgique

Ce quart de finale s’annonce très ouvert entre 2 équipes portées vers l’attaque. Au sein de la Belgique, Eden Hazard semble mieux entouré que Gareth Bale mais les Gallois ont su prouver leur solidarité et leur courage. Ce match s’annonce très physique et l’équipe qui se qualifiera pour les demi-finales sera celle qui aura su garder sa fraîcheur et repousser les limites de la fatigue. Sur le papier, la Belgique est le favori de ce quart de finale mais un match de football ne se joue pas sur du papier. Alors attention aux erreurs d’inattention et aux fins de match fatidiques.

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Allemagne-Italie

(21h) Samedi 2 juillet à Bordeaux

 

L’Allemagne :

L’Allemagne, actuelle championne du monde, s’est qualifiée facilement lors de la phase de poule en sortant 1ère ex aequo et a éliminé tout aussi facilement la Slovaquie en huitième de finale (3 – 0). Les Allemands de Thomas Muller sont passés à la vitesse supérieure et sont prêts à démontrer qu’ils sont toujours les champions du monde, en se qualifiant pour les demi-finales.

 

L'Italie:

L'Italie s'est facilement qualifiée en se plaçant 1ère ex aequo de son groupe avec la Belgique. Une solide organisation défensive permet à l'Italie d'user son adversaire et de se procurer des offensives bien menées. Antonio Conte dirige cette sélection italienne de main de maître et son talent tactique lui a permis d'éliminer une équipe espagnole en huitième de finale qui semblait pourtant être une des favorites de cet Euro 2016. Maniant l'art de la défense rigoureuse et de la contre-attaque fulgurante, les Italiens sont de dangereux challengers face aux champions du monde allemands.

 

L'analyse: Allemagne - Italie

L’Allemagne compte bien dérouler son jeu tel un rouleau compresseur mais l’Italie compte bien bloquer les engrenages allemands comme elle l’a fait face à l’Espagne. L’équipe qui marquera la première aura fait un grand pas vers la victoire. Les joueurs les plus frais feront la différence en deuxième mi-temps. L’Allemagne est la favorite de ce quart de finale grâce à son statut de championne du monde mais les italiens n’ont rien gagné depuis 2006, ils sont morts de faim et cet Euro 2016 leur ouvre un appétit gargantuesque. Attention cependant à l’indigestion !

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

France-Islande

(21h) Dimanche 3 juillet à Saint-Denis

 

 

La France :

La France, pays organisateur de cet Euro 2016, s’est aisément qualifiée dans la phase de poule où elle a tenu son rôle de favorite. Invaincus, l’équipe de Didier Deschamps est désormais bien rôdée en attaque, avec ses héros Dimitri Paillet et Antoine Griezmann. Reste l’incertitude sur la défense française qui devra être vigilante sur le marquage des attaquants islandais et se méfier des fautes stupides, comme Patrice Evra concédant un penalty ou Laurent Koscielny écopant trop souvent de cartons jaunes. Les Français ont les capacités pour gagner contre l’Islande, il suffit pour cela qu’ils en soient persuadés eux-mêmes.

 

L'Islande:

L'Islande a créé la grosse sensation de cette phase de poule en se qualifiant largement devant le Portugal, favori du groupe. Menés par un sélectionneur rigoureux, dentiste de son vrai métier, les Islandais ont donné une rage de dents aux Anglais après les avoir éliminés en huitième de finale à la surprise générale. Contrairement à beaucoup d'équipes dans cet Euro, l'Islande possède une solide défense bien alignée qui lui permet de subir les attaques adverses tout en les transformant en contre-attaques immédiates. Les Islandais n'auront plus peur de personne, pas même des Français.

 

L’analyse : France – Islande

La France s’est fait peur en début de phase de qualification mais s’est rassurée au fur et à mesure des matches. L’Islande n’a jamais douté et, malgré son statut de petit poucet, a joué sans complexe contre des équipes de tout niveau. La confrontation entre les 2 nations s’annonce très physique, acharnée, où le mental jouera un rôle primordial. Pour gagner, la France ne devra surtout pas sous-estimer son adversaire. L’Islande, elle, restera fidèle à elle-même : courageuse, solide, solidaire. Attention aux coups de pied arrêtés, au temps additionnel et malheur à celui qui commettra la faute de trop…

 

 

Pronostics et analyse pour les demi-finales de l'EURO 2016

Présentation, analyse et pronostics

pour les demi-finales

de l’EURO 2016

 

 

 

PORTUGAL - PAYS DE GALLES

06/07/2016 à 21h00 (Stade de Lyon)

 

ALLEMAGNE - FRANCE

07/07/2016 à 21h00 (Stade Vélodrome de Marseille)

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

PORTUGAL - PAYS DE GALLES

06/07/2016 à 21h00 (Stade de Lyon)

 

 

 Le Portugal :

Sorti déçu et vexé 3ème du groupe D, le Portugal de Cristiano Ronaldo s’est qualifié d’extrême justesse dans les meilleurs troisièmes, n’ayant remporté aucun match de poule. Eliminant la Croatie des huitièmes de finale de justesse au bout des prolongations et les Polonais avec l'épreuve de la série de tirs au but, les Portugais ne se sont pas rassurés pour autant. Toujours isolé dans cette formation portugaise, Ronaldo devra d’abord et surtout compter sur lui-même pour apporter la victoire et la qualification pour la finale à son pays.

 

Le Pays de Galles :

Le Pays de Galles fait partie des bonnes surprises de cet Euro 2016. Les Gallois pourront compter avec leur attaquant du Réal Madrid, Gareth Bale, actuel meilleur buteur de l’Euro ex aequo. Pour sa 1ère participation à l’Euro, le Pays de Galles a frappé très fort et n’a pas l’intention d’en rester là. S’étant défait relativement facilement de l’Irlande du Nord en huitième de finale et ayant assommé les Belges en quart de finale, les Gallois n’ont rien à perdre et tout à gagner dans cette demi-finale. Ils espèrent bien continuer sur leur lancée et venir à bout de l’équipe portugaise pour une qualification historique en finale.

 

L’analyse de la demi-finale : Pays de Galles – Portugal

Cette demi-finale s’annonce très ouverte entre 2 équipes portées vers l’attaque. Au sein du Portugal, Cristiano Ronaldo semble mieux entouré que Gareth Bale mais les Gallois ont su prouver leur solidarité et leur courage. Ce match s’annonce très physique et l’équipe qui se qualifiera pour la finale sera celle qui aura su garder sa fraîcheur et repousser les limites de la fatigue. Sur le papier, le Portugal est le favori de cette demi-finale mais un match de football ne se joue pas sur du papier. Alors attention aux erreurs d’inattention et aux fins de match fatidiques. Qui, entre Gareth Bale et Cristiano Ronaldo, coéquipiers au Réal Madrid, parviendra à entraîner son équipe et élever son niveau de jeu ? Chacun isolé dans sa sélection nationale, seul Bale est parvenu à être décisif lors de cet Euro. Cette demi-finale est l’occasion de voir quelle est l’équipe qui donnera tout pour se qualifier pour la finale, quels sont les joueurs qui sauront repousser la fatigue et qui sera le héros de cette confrontation : Ronaldo ou Bale ?

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

ALLEMAGNE - FRANCE

07/07/2016 à 21h00 (Stade Vélodrome de Marseille)

 

L’Allemagne :

L’Allemagne, actuelle championne du monde, s’est qualifiée facilement lors de la phase de poule en sortant 1èreex aequo, a éliminé tout aussi facilement la Slovaquie en huitième de finale (3 – 0) et s'est qualifiée plus difficilement pour cette demi-finale grâce à la série de tirs au but face à de coriaces Italiens. Les Allemands de Thomas Muller sont passés à la vitesse supérieure et sont prêts à démontrer, pour leur 6ème demi-finale consécutive en Euro et Coupe du monde, qu’ils sont toujours les champions du monde, en se qualifiant face à la France pour atteindre la finale de cet Euro 2016.

 

La France :

La France, pays organisateur de cet Euro 2016, s’est aisément qualifiée dans la phase de poule où elle a tenu son rôle de favorite. Invaincus, l’équipe de Didier Deschamps est désormais bien rôdée en attaque, avec ses héros Dimitri Paillet et Antoine Griezmann. Reste l’incertitude sur la défense française qui devra être vigilante sur le marquage des attaquants allemands et se méfier des fautes stupides, comme Patrice Evra concédant un penalty ou Laurent Koscielny écopant trop souvent de cartons jaunes. Les Français ont les capacités pour gagner contre l'Allemagne et obtenir leur place pour la finale de cet Euro 2016, il suffit pour cela qu’ils en soient persuadés eux-mêmes.

 

L’analyse de la demi-finale : Allemagne - France

La France s’est fait peur en début de phase de qualification mais s’est rassurée au fur et à mesure des matches. L’Allemagne compte bien dérouler son jeu tel un rouleau compresseur mais La France compte bien bloquer les engrenages allemands comme elle l’a fait face à l'Irlande en huitième de finale et contre l'Islande en quart de finale. L’équipe qui marquera la première aura fait un grand pas vers la victoire. Les joueurs les plus frais feront la différence en deuxième mi-temps. La confrontation entre les 2 nations s’annonce très physique, acharnée, où le mental jouera un rôle primordial. Pour gagner, la France ne devra surtout pas surestimer son adversaire. L'Allemagne, elle, restera fidèle à elle-même : dominatrice, puissante, avec un mental de vainqueur. Attention aux coups de pied arrêtés, au temps additionnel et malheur à celui qui commettra la faute de trop. L’Allemagne est la favorite de cette demi-finale grâce à son statut de championne du monde mais les Français n’ont rien gagné depuis 2000, ils sont morts de faim et cet Euro 2016 leur ouvre un appétit gargantuesque. Attention cependant à l’indigestion allemande !

 

 

Recevez votre maxi calendrier couleurs souvenir Euro 2016

en cliquant ici!

Pronostics et analyse des matches des 1/8ème de finale EURO 2016

Calendrier des matches des 1/8ème de finale pour l’EURO 2016

Analyse des résultats et des équipes qualifiées de chaque groupe, et pronostic pour leurs chances de qualification pour les quarts de finale.

 

La phase des poules étant désormais terminée, les 16 équipes qualifiées (les 2 premières de chaque groupe + les 4 meilleurs troisièmes) s’affrontent maintenant pour les 1/8 de finale. Voyons ensemble quelles sont ces équipes, quels sont ces matches et qui sont les favoris pour la qualification en quart de finale.

A n’importe quel moment, si vous avez besoin d’un résultat ou d’une information concernant l’EURO 2016, vous pouvez venir nous visiter sur le site des tricheurs du foot. Ici, vous aurez tous les renseignements dont vous avez besoin. Voici donc les 8 matches des 1/8 de finale, les dates, les équipes et les stades :

 

1 - 25/06/2016 à 15h00: SUISSE - POLOGNE (Stade Geoffroy Guichard - Saint-Etienne)

 

2 - 25/06/2016 à 18h00: PAYS DE GALLES - IRLANDE DU NORD (Parc des Princes - Paris)

 

3- 25/06/2016 à 21h00: CROATIE - PORTUGAL (Stade Bolaert de Lens)

 

4 - 26/06/2016 à 15h00: FRANCE - IRLANDE (Eire) (Stade de Lyon)

 

5 - 26/06/2016 à 18h00: ALLEMAGNE - SLOVAQUIE (Stade de Lille)

 

6 - 26/06/2016 à 21h00: HONGRIE - BELGIQUE (Stadium de Toulouse)

 

7 - 27/06/2016 à 18h00: ITALIE  - ESPAGNE (Stade de France - Saint-Denis)

 

8 - 27/06/2016 0 21H00: ANGLETERRE - ISLANDE (Stade Allianz Riviera de Nice)

 

Voyons maintenant comment se sont qualifiées ces équipes pour les 1/8 de finale et analysons leurs chances de qualification pour les quarts de finale.

 

1er huitième de finale :

25/06/2016 à 15h00: SUISSE - POLOGNE (Stade Geoffroy Guichard - Saint-Etienne)

 

La Suisse :

La Suisse s’est relativement facilement qualifiée en se plaçant 2ème du groupe A, bien qu’elle ne comptabilise qu’une seule victoire en 3 matches. Elle a notamment obtenu un match nul face à la France, qui lui donne espoir en l’avenir.

 

Groupe A

Classement définitif:

1 - France       7 points (+3 buts)

2 - Suisse        5 points (+1 but)

3 - Albanie     3 point (-2 buts)

4 - Roumanie 1 point  (-2 but)

 

La Pologne :

La Pologne s’est brillamment qualifiée en sortant 1ère ex aequo avec l’Allemagne qui n’est première qu’à la différence de buts (1 but de différence). La Pologne a réussi l’exploit de rester invaincue à l’issue des matches de poule, avec un beau match nul face à l’Allemagne championne du monde.

 

Groupe C

Classement définitif:

1 - Allemagne            7 points (+3 buts)

2 - Pologne                 7 points (+2 but) 

3 - Irlande du Nord   3 points (+- 0 but)

4 - Ukraine                 0 point (-5 buts)

 

L'analyse du match:

 

Dans ce premier huitième de finale, on peut estimer que la Pologne est la favorite. Elle devra toutefois se méfier de la force tranquille de la Suisse. Un match ouvert qui promet une belle confrontation entre 2 équipes qui n’ont rien à perdre et tout à prouver dans cet Euro.

___________________________________________________________________

 

2ème huitième de finale

25/06/2016 à 18h00: PAYS DE GALLES - IRLANDE DU NORD (Parc des Princes - Paris)

 

Le Pays de Galles :

Le Pays de Galles fait partie des bonnes surprises de cet Euro 2016. Comptabilisant 2 victoires en 3 matches, avec une défaite in extremis contre l’Angleterre à la dernière minute, les Gallois pourront compter avec leur attaquant du réal madrid, Gareth Bale, actuel meilleur buteur de l’Euro. Pour sa 1ère participation à l’Euro, le Pays de Galles a frappé très fort et n’a pas l’intention d’en rester là.

 

Groupe B

Classement définitif:

1 - Pays de Galles  6 points (+ 3 but)

2 - Angleterre        5 points (+ 1 but)

3 - Slovaquie          4 points (+- 0 but)

4 - Russie               1 point(-4 but)

 

L’Irlande du Nord :

L’Irlande du Nord s’est difficilement qualifiée dans ce groupe C en faisant partie des 4 meilleurs troisièmes. A sa décharge, la présence de l’Allemagne et de la Pologne ne leur a pas facilité la tâche. Un grand cœur et un courage sans faille, les irlandais du nord donneront tout, à coup sûr, pour se qualifier pour les quarts de finale.

_________________________________

Groupe C

Classement définitif:

1 - Allemagne            7 points (+3 buts)

2 - Pologne                 7 points (+2 but) 

3 - Irlande du Nord   3 points (+- 0 but)

4 - Ukraine                 0 point (-5 buts)

 

L'analyse du match:

 

Ce troisième 1/8 de finale sent la poudre avec un derby britannique qui devrait donner toute sa saveur dans un match disputé, avec de l’engagement physique et de la vitesse. Les 2 publics gallois et irlandais font partie de supporters les plus enthousiastes. Une bien belle rencontre en perspective entre ces 2 pays qui ne participe au premier Euro de leur Histoire. La qualification en quart de finale sera donc un grand évènement, quel que soit le vainqueur. Cependant, avec son buteur vedette, le bolide Gareth Bale, le Pays de Galles est le favori de ce 1/8 de finale.

 

3ème huitième de finale

25/06/2016 à 21h00: CROATIE - PORTUGAL (Stade Bolaert de Lens)

 

La Croatie :

La Croatie a terminé très fort la phase de poule en gagnant contre l’Espagne, tenante du titre actuelle, et en restant invaincue sur ses 3 matches. Avec des joueurs de haut niveau comme Modric ou Rakitic, la Croatie jouera crânement sa chance et pourra à tout moment faire la différence, grâce notamment à sa qualité technique. Toutefois, les Croates devront lever le pied et calmer leurs ardeurs pour ne pas commettre des fautes à répétitions, récolter de trop nombreux cartons jaunes et ne pas avoir de joueur exclu d’un carton rouge, comme le triste match contre la Turquie a pu le laisser entrevoir, bien que l’arbitre du match ait été aveugle et n’ait pas sanctionné les agressions et fautes en tout genre qui auraient mérité au moins 2 exclusions des joueurs croates.

 

_________________________________

Groupe D

Classement définitif:

1 - Croatie                       7 points (+2 but) 

2 - Espagne                     6 points (+3 buts)

3 - Turquie                      3 point (-2 buts)

4 - République tchèque  1 point (-3 but)

 

Le Portugal :

Sorti déçu et vexé 3ème du groupe D, le Portugal de Cristiano Ronaldo s’est qualifié d’extrême justesse dans les meilleurs troisièmes, n’ayant remporté aucun match et n’ayant fait que des matches nuls. Si leur dernier match face à la Hongrie peut rassurer les Portugais sur leur potentiel offensif et sur la forme de Ronaldo, il s’est tout de même soldé par un match nul 3 – 3, inquiétant du point de vue de la défense. Isolé dans cette équipe du Portugal, Ronaldo a du mal à être aussi performant qu’au Real Madrid où il est entouré de meilleurs joueurs, comme Karim Benzema par exemple, qui lui donne souvent des caviars. Dans cette formation portugaise, Ronaldo devra compter sur ses coéquipiers mais devra d’abord et surtout compter sur lui-même pour apporter la victoire à son pays.

 

__________________________________

Groupe F

Classement définitif:

1 - Hongrie   5 points (+ 2 buts)

2 - Islande    5 points (+ 1 but)

3 - Portugal  3 points (+- 0 but)

4 - Autriche  1 point (- 3 buts)

 

L'analyse du match:

 

Ce troisième huitième de finale reste très ouvert. Les Croates sont sur une meilleure dynamique que les Portugais mais la présence de la star internationale Cristiano Ronaldo, meilleur joueur du monde pour certains et second derrière Messi pour d’autres, fera toute la différence. Si le numéro 7 du Réal Madrid décide de changer le cours des choses, la Croatie aura toutes les peines du monde à remporter la victoire. Mais si Ronaldo gamberge trop, comme lors de son penalty raté face à l’Autriche, les Croates pourront saisir leur chance et lancer leurs offensives contre une défense portugaise bien incertaine.

 

4ème huitième de finale :

26/06/2016 à 15h00: FRANCE - IRLANDE (Eire) (Stade de Lyon)

 

La France :

La France, pays organisateur de cet Euro 2016, s’est aisément qualifiée dans ce groupe A où elle a tenu son rôle de favorite, malgré un dernier match nul face à la Suisse. Invaincue, l’équipe de Didier Deschamps est désormais bien rôdée en attaque, avec son héros de la phase de poule, le double buteur Dimitri Paillet, ainsi qu’Olivier Giroud, toujours présent devant le but pour reprendre les centres de la tête, et Antoine Griezmann ayant retrouvé le chemin des buts. Reste l’incertitude sur la défense française qui devra être vigilante sur la marquage des attaquants irlandais et se méfier des fautes stupides, comme Patrice Evra concédant un penalty ou Laurent Koscielny écopant trop souvent de cartons jaunes.

 

__________________________________

Groupe A

Classement définitif:

1 - France       7 points (+3 buts)

2 - Suisse        5 points (+1 but)

3 - Albanie     3 point (-2 buts)

4 - Roumanie 1 point  (-2 but)

 

L'Irlande:

L’Irlande a tout connu dans ce groupe E : la victoire, le nul, la défaite. Capable du pire (3 – 0 face à la Belgique) comme du meilleur (victoire 1 à 0 face à l’Italie), les Irlandais ne sont pas à prendre à la légère. Ils ont réussi à se qualifier dans les meilleurs troisièmes, éliminant la Suède de Zlatan Ibrahimovic, prouvant leur motivation et la solidité de leur équipe. Les Irlandais n’auront rien à perdre dans ce huitième de finale face au pays organisateur et seront donc d’autant plus dangereux.

 

__________________________________

Groupe E

Classement définitif:

1 - Italie                6 points (+ 2 buts)

2 - Belgique          6 points (+ 2 but)

3 - Irlande (Eire) 4 point (- 2 buts)

4 - Suède               1 point (- 2 but)

 

L'analyse du match:

 

Ce quatrième huitième de finale s’annonce clairement en faveur de l’équipe de France qui, si elle ne parvenait pas à se qualifier pour les quarts de finale face à l’Irlande, décevrait beaucoup son public. On peut dire que les Français n’ont pas le droit à l’erreur et que seule la victoire est envisageable. Espérons que cette pression supplémentaire ne fasse pas déjouer l’équipe de Didier Deschamps et que la qualité de ses attaquants et de son milieu de terrain, comme Paul Pogba ou Blaise Matuidi, fasse la différence devant une défense irlandaise moyenne.

 

5ème huitième de finale :

26/06/2016 à 18h00: ALLEMAGNE - SLOVAQUIE (Stade de Lille)

 

L'Allemagne:

L’Allemagne, actuelle championne du monde, s’est qualifiée facilement dans ce groupe C en sortant 1ère, bien que la Pologne lui ait donné du fil à retordre avec un match nul 0 – 0 et une place d’ex aequo avec le même nombre de points. A l’image de son milieu offensif Thomas Muller, somme toute décevant par rapport au niveau de jeu auquel il nous a habitué, l’équipe d’Allemagne n’a pas encore montré sa vraie image. Connue pour commencer doucement les compétitions et finir en apothéose, les Allemands compte bien passer à la vitesse supérieure et se qualifier aisément pour les quarts de finale.

 

_________________________________

Groupe C

Classement définitif:

1 - Allemagne            7 points (+3 buts)

2 - Pologne                 7 points (+2 but) 

3 - Irlande du Nord   3 points (+- 0 but)

4 - Ukraine                 0 point (-5 buts)

 

La Slovaquie:

La Slovaquie a réussi à créer la surprise dans ce groupe B en prenant la troisième place grâce à sa victoire face à la Russie, éliminée et bonne dernière de la poule. Les Slovaques, bien que courageux et volontaires, ont la difficile tâche d'affronter dès ces huitièmes de finale l'équipe actuelle championne du monde, l'Allemagne. Ils devront être à 200% de leur forme pour parvenir à stopper les offensives adverses et à mettre en danger le meilleur gardien du monde, Manuel Neuer.

 

__________________________________

Groupe B

Classement définitif:

1 - Pays de Galles  6 points (+- 3 but)

2 - Angleterre        5 points (+ 1 but)

3 - Slovaquie          4 points (+- 0 but)

4 - Russie               1 point(-4 but)

 

L'analyse du match:

 

Ce cinquième huitième de finale est le plus déséquilibré des 8 matches à élimination directe. Sur le papier, l'équipe d'Allemagne ne présente que des joueurs de très haut niveau évoluant dans les meilleurs clubs européens et mondiaux. La Slovaquie, elle, n'a que son courage et sa détermination défensive à opposer à la Mannschaft. Si les Allemands de Thomas Muller ne basculent pas dans la facilité et l'excès de confiance en soi, ils n'auront sans doute pas de difficulté pour se qualifier pour les quarts de finale. Mais le football reste le football, et la Slovaquie peut tout à fait créer une nouvelle fois la surprise, qui ressemblerait plus à un tremblement de terre, en parvenant à faire déjouer l'Allemagne et, pourquoi pas, aller chercher le hold up en fin de match.

 

 

6ème huitième de finale:

26/06/2016 à 21h00: HONGRIE - BELGIQUE (Stadium de Toulouse)

 

La Hongrie:

La Hongrie s'est qualifiée après avoir battu l'Autriche et obtenu un match nul contre le Portugal de Cristiano Ronaldo. Elle a brillamment et logiquement obtenu la 1ère place, défiant ainsi les pronostics des grands experts de paris sportifs qui cotaient plutôt en faveur du Portugal, finalement arrivé 3ème du groupe et difficilement qualifié pour les 1/8ème de finale, et de l'Autriche, finalement éliminée et reléguée à la dernière place de la poule. Le bloc hongrois affrontera donc la Belgique avec la ferme intention de se qualifier pour les 1/4 de finale.

 

__________________________________

Groupe F

Classement définitif:

1 - Hongrie   5 points (+ 2 buts)

2 - Islande    5 points (+ 1 but)

3 - Portugal  3 points (+- 0 but)

4 - Autriche  1 point (- 3 buts)

 

La Belgique:

La Belgique est sortie 1ère ex aequo de son groupe avec l'Italie, alternant le bon et le moins bon lors de ses matches. Bien menée par Eden Hazard, la Belgique a prouvé qu'elle peut se révéler dangereuse lors de ses attaques grâce notamment à la rapidité de ses joueurs offensifs. En revanche, elle a également prouvé que, parfois, sa défense reste trop passive et se laisse surprendre par des percées adverses en profondeur, en particulier à l'intérieur même de sa surface de réparation. S'ils restent concentrés, les Belges ont toutes les chances de se qualifier pour les quarts de finale.

 

L'analyse du match:

 

Avant la phase de poule, la Belgique était clairement la grande favorite de ce match. Après avoir vu la Hongrie se qualifier brillamment, on sait que ce huitième de finale peut réserver beaucoup de surprises, tant d'un côté que de l'autre. Ce qui est sûr, c'est que cette confrontation sera riche en mouvements, en offensives et en tentatives de tirs. Au vu des attaques des 2 formations et leur relative faiblesse défensive, on peut pronostiquer beaucoup d'occasions de buts et, si les dieux du football sont à Toulouse ce jour-là, une avalanche de buts. Le gagnant, lui, sera celui qui aura su briller par son efficacité offensive et sa rigueur défensive.

 

 

7ème huitième de finale:

27/06/2016 à 18h00: ITALIE  - ESPAGNE (Stade de France - Saint-Denis)

 

L'Italie:

L'Italie s'est facilement qualifiée en se plaçant 1ère ex aequo avec la Belgique. Son premier match face aux Belges leur a permis de démarrer la compétition d'un bon pied et avec une belle confiance en elle. Les Italiens ont montré que, bien que les individualités de l'équipe ne brillent pas autant que ses légendaires prédécesseurs dans la Squadra azzura, ils ont toujours cette capacité à créer le déséquilibre dans la défense adverse, n'hésitant pas à entrer dans la surface de réparation pour être décisif. Une solide organisation défensive permet à l'Italie d'user son adversaire et de se procurer de dangereuses contre-attaques bien menées. Elle affronte l'Espagne sans complexe, toujours motivée à aller le plus loin possible dans cet Euro 2016.

__________________________________

Groupe E

Classement définitif:

1 - Italie                6 points (+ 2 buts)

2 - Belgique          6 points (+ 2 but)

3 - Irlande (Eire) 4 point (- 2 buts)

4 - Suède               1 point (- 2 but)

 

L'Espagne:

Depuis 2008, l'Espagne a remporté 2 fois l'Euro et la coupe du monde 2010. Les joueurs qui la compose jouent dans les meilleurs clubs européens, notamment évoluant au F.C. Barcelone et le Réal Madrid. Leur chef d'orchestre, le génial Andres Iniesta, peut, à lui seul et à n'importe quel moment, faire la différence par une passe décisive improbable ou un dribble insolent. La Roja a doucement déroulé pendant les matches de groupe, se laissant surprendre par une mordante équipe de Croatie en fin de phase de qualifications. L'Espagne n'a pas montré tout son potentiel mais, comme à son habitude, elle a les capacités pour terminer la compétition en jouant crescendo jusqu'à l'apothéose.

 

_________________________________

Groupe D

Classement définitif:

1 - Croatie                       7 points (+2 but) 

2 - Espagne                     6 points (+3 buts)

3 - Turquie                      3 point (-2 buts)

4 - République tchèque  1 point (-3 but)

 

L'analyse du match:

 

Sur le papier, l'Espagne est la favorite de ce huitième de finale, tant pour son palmarès que pour la qualité de ses individualités. Pourtant, la rigueur défensive italienne risque de gêner et bloquer les Espagnols. Si l'Italie parvient à concrétiser rapidement une occasion de but, elle pourra gérer le match avec plus de facilité. Les Italiens savent qu'ils n'auront pas souvent le ballon et qu'ils devront être efficaces lors de la récupération de balle. Les rapides contre-attaque de la Squadra azzura compenseront-elles la domination de possession de la Roja? Ce sera en début de soirée, au Stade de France, que nous aurons la réponse.

 

8ème huitième de finale:

27/06/2016 0 21H00: ANGLETERRE - ISLANDE (Stade Allianz Riviera de Nice)

 

L'Angleterre:

L'Angleterre s'est qualifiée sans convaincre à la 2ème place de son groupe. Se faisant même devancer par leur rival britannique, le Pays de Galles. Un manque d'efficacité, un manque de finesse dans la dernière passe, un excès de déchets techniques, un excès de ballons perdus, peuvent expliquer la déception anglaise. Wayne Rooney et les siens devront compter sur leur légendaire hargne pour aller marquer dans les buts islandais

 

__________________________________

Groupe B

Classement définitif:

1 - Pays de Galles  6 points (+- 3 but)

2 - Angleterre        5 points (+ 1 but)

3 - Slovaquie          4 points (+- 0 but)

4 - Russie               1 point(-4 but)

 

L'Islande:

L'Islande a créé la grosse surprise de cette phase de poule en se qualifiant devant le Portugal et l'Autriche, favorites du groupe. Pour sa première participation à un Euro, l'Islande joue crânement sa chance, même face au grand Cristiano Ronaldo. Contrairement à beaucoup d'équipes dans cet Euro, l'Islande possède une solide défense bien alignée qui lui permet de subir les attaques adverses tout en les transformant en contre-attaques. Les Islandais n'auront peur de personne, pas même des Anglais.

 

__________________________________

Groupe F

Classement définitif:

1 - Hongrie   5 points (+ 2 buts)

2 - Islande    5 points (+ 1 but)

3 - Portugal  3 points (+- 0 but)

4 - Autriche  1 point (- 3 buts)

 

L'analyse du match:

 

L'Angleterre est théoriquement la favorite de ce huitième de finale, tant par la qualité de ses joueurs que par leur puissance physique. Cependant, l'Islande a démontré de réelles qualités comme la résistance, la solidarité et une vraie capacité à aller de l'avant et faire la différence devant les buts. Ce soir-là, à Nice, l'affrontement, l'engagement physique entre ces 2 équipes sera total et promet un match très ouvert où chacun des adversaires voudra faire mal le plus rapidement possible.

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!

 

Calendrier des 1/8ème de finale pour l’EURO 2016: équipes, matches, dates, horaires, stades

25/06/2016 à 15h00: SUISSE - POLOGNE (Stade Geoffroy Guichard - Saint-Etienne)

25/06/2016 à 18h00: PAYS DE GALLES - IRLANDE DU NORD (Parc des Princes - Paris)

25/06/2016 à 21h00: CROATIE - PORTUGAL (Stade Bolaert de Lens)

26/06/2016 à 15h00: FRANCE - IRLANDE (Eire) (Stade de Lyon)

26/06/2016 à 18h00: ALLEMAGNE - SLOVAQUIE (Stade de Lille)

26/06/2016 à 21h00: HONGRIE - BELGIQUE (Stadium de Toulouse)

27/06/2016 à 18h00: ITALIE  - ESPAGNE (Stade de France - Saint-Denis)

27/06/2016 0 21H00: ANGLETERRE - ISLANDE (Stade Allianz Riviera de Nice)

 

 

Téléchargez librement votre maxi calendrier couleurs de l'Euro 2016!

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!

 

Euro 2016 – Groupe F - Analyse des équipes et leurs chances de qualification pour les 1/8ème de finale, par Jean-Pascal Maldoff, ancien arbitre.

EURO 2016 - Groupe F

 

Groupe F – Le Portugal

A l’Euro 2012, le Portugal a atteint le stade des demi-finales. Le talent de leur capitaine-star Cristiano Ronaldo, l’expérience du baroudeur Ricardo Carvalho et du rusé milieu de terrain Joao Moutinho, évoluant tous 2 dans le club de l’A.S. Monaco et la rigueur de Pepe en défense, co-équipier de Ronaldo au Réal Madrid, et la fougue du jeune surdoué Renato Sanches du Bayern de Munich, font de la sélection portugaise un candidat de choc pour la qualification en 1/8ème de finale et pour aller le plus loin possible dans cet Euro 2016, y compris jusqu’à la finale, comme en 2004, et le trophée tant convoité que n’a jamais remporté cette équipe nationale portugaise.

 

Groupe F – L’Islande

Cette année, l’Islande participe pour la 1ère fois de son Histoire à un Euro. Son sélectionneur, Lars Lagerback, pourra compter sur son joueur le plus expérimenté, Eidur Gudjohnsen, âgé de 37 ans mais ayant évolué dans de grands clubs comme le F.C. Barcelone ou Chelsea, pour mener cette équipe islandaise aux 1/8ème de finale. L’attaquant vedette de cette courageuse sélection islandaise, Kolbeinn Sigthorsson, jouant actuellement au F.C. Nantes, pourra déjouer les pronostics avec ses co-équipiers et créer la surprise en glanant la 2ème place de ce groupe F ou une 3ème place qualificative.

 

Groupe F - La Hongrie

La dernière participation de la Hongrie à un Euro date de 1972. Pour sa qualification pour l’Euro 2016, les Hongrois ont dû venir à bout de la Norvège lors des matches aller-retour des barrages. Le sélectionneur, Bernd Storck, a bâti une équipe certes courageuse mais où aucun joueur ne sort vraiment du lot. Homogène mais d’un niveau moyen, cette équipe hongroise pourra néanmoins s’appuyer sur l’expérience de son gardien de but, Gabor Kiraly, qui, avec ses 101 sélections et ses 40 ans bien sonnés, devra faire rempart de son corps s’il veut avoir l’espoir de voir la Hongrie arriver jusqu’aux 1/8ème de finale.

 

Groupe F – Autriche

L’Autriche s’est brillamment qualifié pour l’Euro 2016 en remportant 9 matches sur 10 et en concédant 1 nul. Avec ses 28 points, elle a distancé la Russie de 8 points et la Suède de Zlatan Ibrahimovic de 10 points. Pourtant méconnue, cette sélection autrichienne est menée par son capitaine David Alaba, milieu défensif du Bayern de Munich, qui pourra s’appuyer sur son co-équipier Christian Fuchs, le défenseur de Leicester, club anglais ayant remporté le championnat de Premier League cette année. Même si l’Autriche n’a jamais passé les phases de poules lors d’un Euro, son sélectionneur, Marcel Koller, a toutes les chances de réussir à qualifier l’Autriche pour les 1/8ème de finale de cet Euro 2016 car, hormis le Portugal, toutes les équipes semblent à sa portée dans ce groupe F.

 

 

Téléchargez librement votre maxi calendrier couleurs de l'Euro 2016!

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!

 

Euro 2016 – GROUPE D - Analyse des équipes et leurs chances de qualification pour les 1/8ème de finale par Jean-Pascal Maldoff, ancien arbitre.

EURO 2016 – Groupe D

 

Groupe D - L'Espagne

L'Espagne, championne d'Europe en titre après avoir remporté l'Euro 2012, s'est qualifiée très facilement pour cet Euro 2016 en engrangeant 27 points sur 30 et en ne comptabilisant qu'une seule défaite. Elle abrite dans ses rangs des joueurs de très haut niveau tels Andres Iniesta, Sergio Busquets ou encore Cesc Fabregas par exemple. Irrésistible en possession de balle et efficace en attaque, la Roja possède également une défense très solide avec des joueurs expérimentés comme Gérard Piqué ou Sergio Ramos. L'Espagne se présente comme la grande favorite de ce groupe D ainsi qu'une potentielle prétendante au titre de cet Euro 2016.

 

Groupe D - La République tchèque

La République tchèque compte à son actif 8 participations dans un Euro. Lors des poules de qualification, elle s'est brillamment placée à la 1ère place, en se payant le luxe d'éliminer la grande équipe des Pays-bas, ce qui donne une idée du niveau de cette équipe méconnue. Le sélectionneur, Pavel Vrba, a toutes les chances de qualifier son équipe pour les 1/8ème de finale en visant la 2ème place malgré la présence de la Croatie, voire la 1ère si l'Espagne n'est pas dans un bon jour.

 

Groupe D - La Croatie

Grâce au bagage technique de ses joueurs, la Croatie s'est facilement qualifiée pour cet Euro 2016 en ne concédant qu'une seule défaite lors des matches de poule et invaincue lors de ses 2 confrontations face à l'Italie. Pourtant, la fin des qualifications s'étant avérée décevante, son sélectionneur, Niko Kovac, a été remplacé par Ante Cacic. Composée de joueurs comme Luka Modric, évoluant au Réal Madrid, ou Ivan Rakitic du F.C. Barcelone, la Croatie espère bien atteindre les 2 premières places de ce groupe D, bien que la concurrence soit rude avec l'Espagne et la République tchèque.

 

Groupe D - La Turquie

La Turquie participe cette année au 4ème Euro de son Histoire. Se qualifiant difficilement pour cet Euro 2016 en terminant meilleure 3ème de sa poule; la Turquie a tout de même réussi l'exploit de battre les Pays-Bas sur le score de 3 à 0. Demi-finaliste à l'Euro 2008 et restant sur une série de 8 victoires sur 10 matches, cette équipe peut tout à fait créer la surprise dans ce groupe D avec notamment ses 2 joueurs phares, Hakan Calhanoglu du Bayer Leverkusen et Emre Mor du Borussia Dortmund.

 

 

Téléchargez librement votre maxi calendrier couleurs de l'Euro 2016!

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!

 

Euro 2016 – GROUPE A - Analyse des équipes et leurs chances de qualification pour les 1/8ème de finale, par Jean-Pascal Maldoff, ancien arbitre

EURO 2016 - Groupe A

 

Groupe A - France

La France est qualifiée pour l'euro pour la 7ème fois d'affilée, bien que cette année elle bénéficie d'une qualification d'office en tant que pays organisateur de l'Euro 2016. Elle compte déjà 2 titres de champion européen en 1984 et 2000, ce qui fait d'elle évidemment la favorite de ce groupe A, bien que les joueurs présents dans l'équipe ne sont plus ceux de l'époque de ces 2 victoires. De plus, la France jouera tous ses matches à domicile, devant son public. Pourtant, le fait que la France n'ait pas eu à disputer les éliminatoires de l'Euro 2016 ne plaide pas en sa faveur. En effet, alors que tous ses concurrents se sont battus pour se qualifier, créant ainsi des équipes soudées, compétitives et surmotivées, la France, elle, n'a joué que des matches amicaux durant ces 2 dernières années. Point aggravant, le sélectionneur Didier Deschamps a testé beaucoup de formations différentes, jonglant avec les joueurs et les tactiques. Le jeu de l'équipe de France reste donc fragile et incertain, alternant le bon et le moins bon tout au long de ces matches amicaux sans réelle saveur. Pourtant, les Bleus n'ont subi que 4 défaites et cela peut leur donner l'espoir de se placer dans les 2 premières places du groupe, voire la première place, leur ouvrant ainsi la qualification pour les 8ème de finale. A noter également, avantage supplémentaire, que le sélectionneur Didier Deschamps a déjà remporté en tant que joueur l'Euro 2000. Bonus supplémentaire pour l'équipe de France: elle dispose dans ses rangs de grands joueurs tels que Antoine Griezmann et Paul Pogba. Mais malheureusement pour elle, Didier Deschamps a délaissé de fantastiques joueurs tels que Karim Benzema, Atem Ben Arfa ou encore Franck Ribery. La France reste néanmoins la favorite de ce groupe A.

 

Groupe A - Suisse

La Suisse n'a fini que 2ème de son groupe de qualification derrière l'Angleterre. Cependant, elle a largement distancé le 3ème de son groupe. Il faudra donc compter sur l'équipe helvétique avec notamment son buteur Xherdan Shaqiri qui est l'auteur de 4 buts sur les 9 marqués par la Suisse durant les poules de qualification. C'est une équipe stable qui a subi peu de changements de joueurs et qui maîtrise bien son jeu. Elle a toute ses chances de se placer dans les 2 premiers de ce groupe A et peut tout à fait créer la surprise en sortant 1ère du groupe.

 

Groupe A - Roumanie

A l'instar de la Suisse, la Roumanie s'est qualifiée pour l'Euro 2016 en se plaçant 2ème de sa poule derrière l'Irlande du Nord. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la Roumanie participe ainsi au 5ème Euro de son Histoire. Très solide en défense, elle reste invaincue sur ses 10 derniers matches avec 5 victoires et 5 nuls, et n'a encaissé que 2 buts pour 11 marqués. La Roumanie est une équipe homogène qui pourra elle aussi défier les pronostics en allant chercher la 2ème place qualificative, voire la 3ème place pour espérer faire partie des 4 meilleurs troisièmes qualifiés. Elle tentera ainsi de faire mieux que ses 4 premières participations à l'Euro où elle n'a gagné qu'un seul match, avec 4 matches nuls et 8 défaites.

 

Groupe A - Albanie

Paradoxalement, bien que ne participant qu'au 1er Euro de son Histoire, l'équipe d'Albanie s'est qualifiée brillamment en finissant 2ème de son groupe derrière le Portugal mais devant le Danemark. Les joueurs de l'Albanie n'évoluant pas dans de grands clubs internationaux, ils auront toutes les peines à se placer dans les 2 premiers du groupe A. Cependant, durant toute la phase de qualifications, l'équipe d'Albanie a prouvé son courage et sa ténacité, éliminant de l'Euro 2016 le Danemark à la surprise générale. Malgré sa toute première participation à l'Euro, l'Albanie ne sera pas une équipe à prendre à la légère car, sur un match, elle sera capable de se transcender et poser des problèmes à n'importe quelle équipe.

 

Téléchargez librement votre maxi calendrier couleurs de l'Euro 2016!

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!

 

Euro 2016 – GROUPE B - Analyse des équipes et leurs chances de qualification pour les 1/8ème de finale, par Jean-Pascal Maldoff, ancien arbitre

EURO 2016 - Groupe B

 

Groupe B - Angleterre

Invaincue lors des poules qualificatives, l’Angleterre a totalisé 10 victoires sur 10 matches. Son buteur vedette Wayne Rooney ainsi que le sélectionneur Roy Hodgson sont bien décidés à redorer le blason de leur équipe, après une coupe du monde 2014 catastrophique au Brésil. Bien qu’ayant le vent en poupe, l’Angleterre n’a jamais remporté le moindre titre de championnat européen. Pour cette phase de poule de l'Euro 2016, elle reste l’équipe favorite de ce groupe B et affiche l'ambition d'aller jusqu'à la finale du 10 juillet 2016.

 

Groupe B - Russie

Se qualifiant difficilement pour l’Euro 2016, la Russie a subi un changement de sélectionneur, Leonid Slutski remplaçant Fabio Capello. Changement judicieux puisque la Russie a finalement réussi à se qualifier de justesse. Son buteur Artem Dzyuba ayant marqué 8 buts en 8 matches, et l’équipe étant composée de beaucoup de joueurs disputant la Champion league régulièrement, la Russie garde toutes ses chances de se placer dans les 2 premières places du groupe B, voire d'aller chercher la première place.

 

Groupe B - Slovaquie

Bien que participant à un Euro pour la toute première fois de son Histoire, la Slovaquie s’est brillamment qualifiée en sortant deuxième de son groupe, derrière l’Espagne et devant l’Ukraine, avec 7 matches gagnés sur 10 et 17 buts marqués. Un jeu rapide et offensif qui donne toutes ses chances à la Slovaquie de briguer les places qualificatives de ce groupe B si les dieux du football sont avec elle.

 

Groupe B - Pays de Galles

Le Pays de Galles participe à son premier Euro. Méconnue du grand public, elle abrite néanmoins dans ses rangs de très grands joueurs, comme le bolide du Réal Madrid Gareth Bale, Aaron Ramsey d’Arsenal ou encore Ashley Williams de Swansea. Le Pays de Galles a talonné la grande Belgique dans son groupe de qualification et a prouvé qu’il s’apprêtait à bousculer ce groupe B, bien décidé à se qualifier pour les 1/8ème de finale, malgré son manque d’expérience des compétitions internationales.

 

 

Téléchargez librement votre maxi calendrier couleurs de l'Euro 2016!

 

Recevez gratuitement votre calendrier pour tous les matches de l'Euro 2016!